Le façon plus certaine de réussir est de toujours essayer juste une fois de plus
Thomas A. EDISON
Qui regarde dehors rêve. Qui regarde à l’intérieur se réveille
Carl G.JUNG
C’est la santé qui est la vraie richesse et pas les pièces d’or
GANDHI
On met à jour nos smartphone,nos applications mobiles alors prenons le temps de le faire pour notre cœur,notre cerveau et notre corps Par exemple en pratiquant des activités liées à la réflexion sur soi comme la médiation
Chaque jour, chaque semaine demandons nous : «  Comment je vis ? »
Respire enfoiré
Wim HOF
Ne vous déranger pas sur quelque chose que tout le monde vous dit sur quelqu’un d’autre . Jugez tous et tout par vous même
Henry JAMES
il faut que l’attitude, les paroles et l’intonation expriment la même chose, sous peine de ne pas être crédible, et que les gens n’écoutent plus. Les trois V (le visuel, le vocal et le verbal) doivent énoncer la même chose.
Pour établir une relation de qualité, il faut également donner en retour de ce que l’autre nous envoie, que ce soit par des mots ou des attitudes — hochement de tête, sourire, etc. — car cela donne à l’interlocuteur l’impression que nous nous intéressons à lui et fait toute la qualité de l’échange.
Le cerveau n’entend pas les négations, qu’il tronque automatiquement. C’est pourquoi il vaut toujours mieux utiliser des formulations positives
les expériences sont traduites en mots, les mots deviennent des actions, les actions des habitudes, les habitudes un caractère, et un caractère un destin
Les gens ont tendance à faire ce qu’on leur demande dès lors qu’on leur explique pourquoi. La psychologue Ellen Langer a même démontré que les gens obéissent de manière systématique et irréfléchie au stimulus que constitue une proposition de cause à effet : “je souhaite que... parce que”.
les visuels auront tendance à regarder vers le haut, les auditifs sur le côté, et les kinesthésiques vers le bas. De même, lorsque quelqu’un regarde en bas à droite, il invente probablement sa réponse, alors que s’il regarde en bas à gauche, il fait appel à ses souvenirs pour répondre.
les rêveurs doivent lutter contre l’indécision et le désintérêt qu’ils ont pour leur apparence, qui peut donner une mauvaise première impression. Les analystes doivent veiller à conserver une vision globale de la situation, à ne pas s’attacher aux détails et à ne pas être trop distants et critiques. Les persuasifs lutt
Dans une société, pour donner du sens au travail des salariés, tout commence avec une bonne idée, qui peut devenir une grande idée quand elle est traduite en un spot publicitaire de 10 secondes
il est intéressant de concevoir un “spot publicitaire” de 10 secondes maximum, qui s’explique en trois parties : ce que je fais, pour qui je le fais et ce que cela offre à mes clients.
: ce spot publicitaire, qui définit une mission et un travail, permet de les présenter en quelques secondes, de s’y sentir bien, d’avoir conscience d’accomplir une tâche utile et de susciter l’intérêt de son interlocuteur.
1ouvrir sa posture et son corps(tourner vers son interlocuteur, décroiser bras et jambes,montrer ses mains) 2regarder l’autre 3sourire,en montrant assurance, honnêteté et enthousiasme ; 4Parler + se présenter+ retenir le nom de l’interlocuteur
Il est profitable de faciliter la présentation d’autres personnes entre elles, de mettre les gens en contact, car cela améliore son image personnelle et dénote une grande assurance et de fortes compétences relationnelles.
il faut poser à son interlocuteur des questions qui appellent l’imagination, en lui demandant par exemple son opinion sur quelque chose. Les questions doivent être ouvertes, afin de favoriser les échanges
il suffit de le faire parler, de rester concentré, d’écouter et de relancer la conversation si besoin
Il faut par des signaux verbaux et non verbaux, que ce qu’il nous dit nous intéresse. Pour cela, nous pouvons relever les mots-clé du discours de l’autre pour les réutiliser dans les questions que nous lui posons.
La communication peut parfois être à destination des médias, dans ce cas il s’agit d’autant plus de maîtriser son discours et, plutôt que de chercher à vendre, il vaut mieux chercher à informer, et toujours faire le lien entre la grande idée que l’on cherche à véhiculer et ce qu’elle va apporter à la communauté
nécessaire de se renseigner le plus possible sur la société et sur la personne que l’on doit rencontrer, en utilisant notamment son réseau. Une fois ces informations récoltées, il sera possible d’adapter son spot publicitaire à la société dans laquelle on souhaite travailler
Après l’entretien, il est primordial d’assurer un suivi, de joindre le recruteur potentiel dans les vingt-quatre heures afin de souligner les points positifs de l’entretien
il faut que l’attitude, les paroles et l’intonation expriment la même chose, sous peine de ne pas être crédible, et que les gens n’écoutent plus. Les trois V (le visuel, le vocal et le verbal) doivent énoncer la même chose.
Le fond concerne la raison, et la forme, la méthode de négociation
Dans une négociation sur position, il est possible de jouer sur deux registres : doux et dur
les idées préconçues sont à bannir.
Pour être un bon négociateur, il faut être capable de se mettre à la place de l'autre tout en faisant abstraction de son propre ressenti. Ainsi, on peut être amené à revoir légèrement sa position en comprenant un peu mieux celle de l'autre
il vaut mieux rester en retrait, encourager l'autre à vider son sac même par la colère afin d'apaiser la tension
Le tout est de distinguer les motivations de la discussion sans rester retranché sur ses positions. Pour ce faire, il faut dresser la liste des intérêts communs, complémentaires et opposés puis discuter des solutions à apporter.
Il est également utile de référencer son argumentaire. Pour ce faire, on peut se servir d'éléments concrets afin de faire jurisprudence, tels que des réglementations, des études scientifiques ou des valeurs ayant une notoriété publique
Être ferme sur ses positions n'est pas très judicieux. À l'inverse, défendre ses intérêts l'est. En effet, cela oblige à une plus grande ingéniosité des deux parties afin de trouver des solutions acceptables. Attention, être ferme ne veut pas dire fermé aux intérêts de l'autre.(distinguez fermeté et compréhension)
Avant de formuler une proposition d'accord, il vaut mieux s'être documenté afin de contrer les arguments contradictoires de son interlocuteur. En effet, il serait préjudiciable de perdre sa crédibilité parce que l'on maîtrisait mal le sujet.
On peut envisager également de répartir les rôles sur la prise de décisions : tu proposes, je choisis, chacun son tour.
Avant d'être maître, il faut être apprenti.
Avant toute négociation, il est important d'apprendre à connaître son interlocuteur, afin de tisser une relation qui pourra servir à détendre l'atmosphère le cas échéant
Les négociateurs doivent se percevoir comme des partenaires visant un même but : l'accord
Il faut garder en tête sa propre ouverture d'esprit et non se demander si l'autre est assez ouvert
S'installer l'un à côté de l'autre et non en chiens de faïence autour de la table est un bon moyen de se positionner en collaborateurs.
Le cœur du débat doit toujours être tourné vers l'avenir et non sur un règlement de compte d'événements passé
La réflexion réside ici à différents niveaux : le problème lui-même, les causes à effets, la recherche de solutions et leur élaboration concrète.
Il faut aussi déterminer la proposition en dessous de laquelle l'accord serait moins avantageux que notre issue de secours.
Si l’individu est « anti-jeu »: Il faut toujours demander à son interlocuteur d'expliquer sa position ou son attitude, voire de se référer à ses valeurs morales. Il faut réaffirmer son désir de conclure un accord juste en toute objectivité
This : pluriel these (ex: in these states) That : pluriel those (ex: in those places)
people : toujours suivi d’un verbe au pluriel Peoples : il peut être suivi d’un pluriel ou d’un singulier
Passer un examen = ?
Relative=?
What’s up remplace?
Catch your latéral remplacé ?
To be bomb
Dude
No sorties = ?
Laid back =?
To put someone in their place = ?
On utilise IN quand on localise quelqu’un ou quelque chose Exemple: She’s in the street. On utilise INTO pour indiquer que l’on pénètre dans un lieu Exemple: Someone went into my home
On utilise AT quand il n’y a pas de mouvement. Exemple : She is at home On utilise TO quand il y a un mouvement,déplacement d’un point vers un autre Exemple: She is going to home
On utilise FROM quand on se réfère à la provenance,à l’origine. Exemple: I’m from Toronto. On utilise TO quand on se réfère à la direction,à la destination. Exemple: I saw him on the train to Montreal
1) As = ? 2) As if/as thought= ?
1) because of/ due to/owing to= ? 2)besides = ? 3) contrary to = ?
Nevertheless/ yet/ still/ however = ?
In order to/ so as to = ?
Moreover/ furthermore/ What’s more=?
Neither ... nor=?
Whatever = ? Once/as soon as = ?
Therefore= ? Unless= ? Whereas/while=?
To account for = ? To apply to = ? To match= ? To fill in the blanks=?
To hint at = ? To occur = ? To quote= ?
Brackets = ? A clue = ? A compound adjective = ? A stylistic device = ?
An excerpt from = ? A grid= ? A statement = ? A sequel = ?
Pour gérer ces valeurs mobilières sur les marchés boursiers et financiers vous pourrez ouvrir un PEA, un PEA-PME ou un compte-titres.
Les frais de courtage sont des frais prélevés par les intermédiaires en bourse lors de l’achat ou de la vente de titres boursiers. Généralement, ces frais sont calculés proportionnellement au montant de l’ordre passé et tourne autour de 0.5% pour les actions françaises
Les frais de courtage sur les titres étrangers sont souvent plus chers . Tandis que les frais de courtage sur les petits montants présentent des forfaits minimaux.
Les droits de garde sont des frais liés au dépôt de valeurs mobilières chez un intermédiaire financier (banque,agent de change). Ils rémunèrent ce dernier pour les services qu'il assure ; c'est à dire la conservation et l'opérations sur titres,ainsi que les versements des dividendes sur les comptes
Le courtier en bourse joue le rôle d’intermédiaire entre un investisseur et une place de marché. Il permet notamment l’acquisition d’actions en bourse, mais aussi la conservation des valeurs mobilières au sein d’un compte-titres ou d’un PEA
Deux types principaux de courtiers en bourse: -les banques traditionnelles qui proposent des services de courtages avec généralement un gestionnaire de portefeuille -les courtiers en lignes qui sont dotés de plateformes en ligne performantes pour permettre aux investisseurs de réaliser leurs opérations en autonomie
Courtier en ligne:-société de courtage -services via Internet. Les courtiers en ligne ont contribué à la diminution drastique de frais de courtage en bourse.Ils permettent généralement un accès en temps réel aux cotations en bourse ainsi qu’à différents outils pour permettre aux investisseurs d’analyser les cours
Il existe deux méthodes principales de calcul des frais de courtage en bourse : fixe et proportionnels. Généralement les frais sont fixes par ordre passé jusqu’à une certaine tranche.
La moyenne des frais de courtage en France en 2017 est de l’ordre de 1% du montant des ordres passés mais cela cache des différences parfois très importantes entre les courtiers.
Les droits de garde sont soit liés au montant total de votre portefeuille ou calculés en fonction du nombre de lignes qu’il contient, c’est à dire du nombre de valeurs mobilières différentes. Certains courtiers ne prélèvent pas de droits de garde.
La taxe sur les transactions financières (TTF) concerne les actions des sociétés dont le siège social est situé France et la capitalisation boursière supérieure à un milliard d’euros. Elle s’applique en fin de journée aux positions nettes acheteuses hors frais de courtage.
Le taux de la TTF est fixé à 0,3%. Ainsi si vous achetez 200 actions d’une société concernée à 10 euros par action et en revendez 100 dans la journée, vous serez taxés de (200-100)*10*0,003 = 3 euros.
Lorsque vous procédez à la vente d’un titre, les plus-values sont soumises à un barème progressif. Un abattement est appliqué selon votre durée de détention.(0% pour une détention inférieure à 2 ans-;50% pour une détention entre 2 et 8 ans;65% en cas de détention de plus de 8 ans.)
Les éventuelles moins-values réalisées sur la période viennent en déduction des plus-values réalisées.
Enfin des prélèvements sociaux incompressibles de l’ordre de 15,5% sont à prendre en compte en supplément de vos impôts sur les revenus. Les impôts sur les plus-values sont différents selon si les plus-values sont réalisées au sein d’un compte-titres ordinaire ou d’un PEA.
Un compte-titres est un compte destiné à héberger des valeurs mobilières, c’est-à-dire des actions, des obligations, parts d’OPCM, trackers, etc. qui ne peuvent pas être détenues au sein d’un compte chèques ou d’un compte d’épargne classiques
Le plan d’epargne en actions. Objectif: rediriger l’épargne des particuliers vers les entreprises françaises et en Europe en échange d’avantages fiscaux avec en particulier la possibilité de défiscaliser ses gains sur plus-value. Contraintes:si on souhaite retirer les actifs durant les premières années.
Un OPCVM est un Organisme de Placements Collectifs en Valeurs Mobilières. Il s’agit d’organismes validés par l’autorité des marchés financiers (AMF) qui vont placer sur les marchés l’épargne qui leur est confiée par leurs porteurs de part. Il existe deux types d’OPCVM différents, les SICAV et les FCP.C.
Les frais induits par des achats et ventes de parts d’OPCVM sont la plupart du temps très largement supérieurs aux frais appliqués aux actions
SRD : Service à Règlement Différé. Une opération au SRD vous permet d’acheter et de vendre des titres sans avoir à les régler directement. Donc effet de levier => investir plus que vous ne possédez réellement (tendance haussière),et ou vendre des titres que vous ne possédez pas (tendance baissière)
Une option est un contrat passé entre deux investisseurs qui octroie à l’une des parties un droit d’acheter ou de vendre un actif à un prix déterminé pendant une période définie.
Le détenteur d’une option d’achat n’est pas obligé d’acheter sur la période donnée tandis que le vendeur lui possède une obligation de vendre si l’acheteur active son option.
Option : En contrepartie de ce droit d’acheter s’il le souhaite ou non durant la période déterminée par le contrat, le détenteur d’une option d’achat doit payer une prime au vendeur. L’option est donc un produit dérivé car il s’agit d’un contrat et non d’une valeur mobilière.
contrat à terme:contrat passé entre deux investisseurs qui s’engagent à une date ultérieure définie à procéder à un échange d’actif à un prix déterminé. L’acheteur et le vendeur sont dans l’obligation de procéder à la transaction à la date définie.
Contrat à terme: Il s’agit d’un produit dérivé qui sert bien souvent à se couvrir d’un risque de variation de prix en fixant ce dernier pour un échange futur.
(ETF)Exchange Traded Funds,ou tractées=fonds qui s’échangent comme une action et répliquent un indice de référence. Ils ont été créés pour que les frais de gestion prélevés soir beaucoup moins élevés que ceux d’un OPCVM. Il existe par ailleurs des trackers permettant de spéculer à la baisse et/ou avec du levier.
Les spartakistes sont des membres de la gauche du SPD se regroupant (1916) derrières les thèses de R.LUXEMBURG. Ce groupe formé le KPD en décembre 1918
L’incendie du Reichstag, en allemand : Reichstagsbrand, est l'incendie criminel du palais du Reichstag, siège du parlement allemand à Berlin, dans la nuit du 27 au 28 février 1933. => répression des communistes car accusé par les NAZIS d’avoir causé cet incendie meurtrier
Ostopolitik (W.BRANDT-1966) ( rupture nette avec la politique étrangère de la démocratie chrétienne (CDU/CSU), au pouvoir de 1949 à 1969)